Remboursez la vaseline

Les mots jouent un rôle non négligeable. Comme si les mots pouvaient vraiment changer la réalité lorsqu’ils mentent. Ainsi la Loi remplace la notion de chômage partiel par celle d’activité partielle … Et aujourd’hui, on ne parle plus de Loi de sécurisation de l’emploi, mais de Loi pour l’Emploi… Vérité ou Vaseline ?

ANI-Mot-Vaseline 1 : l’activité partielle

L’activité partielle, c’est pas …
… le contrat de travail à temps partiel, ni l’intérim, ni le stage de formation alternée …
Et non, c’est pas non plus un nouveau dispositif …. ET NON
C’est un truc qui portait un nom barbare …

Dans la vraie vie, un salarié travaille et puis un jour, les affaires vont mal, donc l’employeur met en place le chômage partiel : travailler moins pour gagner moins (bien sûr) mais en conservant son emploi.

Ce que le salarié voit, c’est qu’une partie du temps, il est privé de travail et ce que voient l’Unedic et l’État, c’est qu’ils versent de l’argent pour participer au paiement des heures non travaillées, c’est-à-dire jusqu’à invention du contraire, des heures chômées. On croyait avoir compris que, qui dit heures chômées dit chômage partiel, mais ça c’était avant … qu’on apprenne les ANI-Mots-Vaseline.

En ANI-Mots-Vaseline, chômage partiel devient activité partielle. Positive attitude !

Pourquoi mot vaseline ??? Parce qu’au passage, les salariés ravis d’apprendre qu’ils ne chôment plus puisqu’ils travaillent à moitié, perdent une partie de l’indemnisation de ces heures.

ANI-Mot-Vaseline 2 : La loi pour l’emploi

La CGT et FO manifestent aujourd’hui contre le projet de loi dont l’intitulé change au gré de la volonté des rédacteurs de centrer l’attention sur une notion porteuse. Aujourd’hui, le projet de loi s’appelle : Loi sur l’emploi. Comment s’appelait-elle « avant »… Elle s’appelait Loi de sécurisation de l’emploi.

La sécurisation de l’emploi…

…ça fait louche. D’abord, il y a le mot de sécurisation qui renvoie aux pires dispositifs policiers. Plus personne n’utilise ce mot dans le domaine de la sécurité. Mettre sécurisation au fronton de cette loi, c’est comme se mettre une petite moustache carrée à la Dolf… Ça fait peur et ce n’est pas sémantiquement correct.

Très vite, on a vu fleurir les critiques : sécurisation de la décision de l’employeur… OUI, sécurisation de l’emploi… NON

… Et donc, à présent, on a la Loi pour l’emploi

Vive l’emploi !! Tous unis pour l’emploi ! Personne ne peut vouloir le contraire. Ainsi, pour qu’une notion soit incorporée par l’auditeur, il faut et il suffit qu’on lui mette une touche de vaseline. Marque : Positive Attitude.

Entre temps, la loi a-t-elle changé ??? NON. Elle sort du Conseil Constitutionnel épurée, blanche comme neige.

Partager cet article !

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
En savoir plus !

Recevez les news par mail !

S'abonner

Un lien de désinscription est présent dans chaque newsletter. Vos coordonnées ne seront en aucun cas transmises à qui que ce soit. La fréquence des newsletters n'excède pas une par semaine.

Soumettre un article

L'adoption de ce projet de loi vous donne envie de réagir ? Vous voulez partager vos impressions ? N'hésitez pas à nous soumettre vos articles, ils seront publiés s'ils ont leur place ici. Vous pouvez composer votre texte dans le champ prévu ou envoyer un fichier (texte, word ou pdf). Vous pouvez également joindre des images sous réserve que celles-ci soient exemptes de droits.
J'accepte que ma contribution soit publiée
Conditions d'utilisation: en transmettant votre texte, vous acceptez sans réserve que son contenu soit publié et renoncez à toute propriété ; la publication des articles est soumise à une lecture préalable. Les contributions n'engagent que leurs auteurs ; en outre, ani-2013.fr se réserve le droit de refuser de publier tout texte non conforme à la ligne éditoriale du site ou à la loi, sans aucune justification. Merci de votre compréhension !