Les questions posées

Le socle minimal de garanties dépend des négociations autant que la répartition du coût de la mesure. La loi dispose seulement que la part de l’entreprise ne sera pas inférieure à 50%.

Ce sont des assureurs privés qui prendront en charge cette couverture santé. Il en coûtera environ 4 Milliards au total, dont 2 Milliards à la charge des salariés… Pour certains critiques, ce dispositif fait progresser, dans les faits, la privatisation de la sécurité sociale par un mécanisme de vases communicants : moins de remboursement de la sécurité sociale égale plus par les assureurs et donc plus de cotisations…

Partager cet article !

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn